8 mai 1945: 70 ans d’une victoire toujours d’actualité

Aujourd’hui est une commémoration d’ampleur.  Il y a 70 ans, les armées nazies capitulaient sans reddition en Europe. Le conflit s’achèvera défintivement en Asie en septembre suivant dans les décombres abjectes de l’arme atomique utilisée par les Etats-Unis contre le peuple japonais.

5 ans d’une guerre effroyable qui a mis en péril l’humanité : 50 millions de morts, l’enfermement et l’extermination de masse sur des critères raciaux, des peuples meurtris et des villes détruites.

Cette guerre ne vient pas de nulle part: elle a succédé à une crise sans précédent du capitalisme.  Pour répondre à la contestation qui y est né, les puissants firent le choix de pactiser avec les projets fanatiques du fascisme pour asseoir leur pouvoir et mettre au pas les peuples. Attisant la haine, elle mena à l’extermination de 6 millions de Juifs d’Europe, à la destruction de sociétés entières. Le fascisme, idéologie mortifère,  a prospéré avec la complicité des puissants dans les pays de l’Axe mais aussi en France.

Le 8 mai constitue un espoir : celui d’une nouvelle page qui s’ouvre sur les ruines de la guerre. C’est la victoire sur la barbarie ultime, sur la négation de tous les principes fondamentaux.Cette victoire est née de la détermination des forces démocratiques d’en finir avec le fascisme. Les peuples et singulièrement les jeunes y ont joué un rôle primordial.

Ils posèrent les principes essentiels d’une autre société pendant ces heures sombres. Le programme du Conseil national de la résistance, intitulé les Jours Heureux, posa des principes fondamentaux d’une société fondée sur des principes de solidarité : création de services publics en sortant des pans entiers des logiques marchandes, création de la justice des mineurs, éducation populaire, nationalisations de Renault, d’EDF, de GDF, création du statut de la fonction publique. Autant d’acquis et de progrès sociaux attaqués aujourd’hui par le patronat.

Le MJCF tient à saluer cet esprit qui a animé les forces populaires, particulièrement les communistes français qui ont pqayé un lourd tribut à la libération du pays.  Nous saluons tous les soldats issus des colonies, les forces de tous les pays qui ont bataillé pour vaincre les forces nazies. Nous saluons le rôle crucial du peuple soviétique qui paya, avec plus de 20 millions de morts et de l’importance de l’Armée rouge pour la libération de l’Europe. Nous regrettons et dénonçons le choix du gouvernement français de ne pas honorer la résistance communiste lors du prochain hommage national à la Résistance.

Ce 8 mai est aussi la date du massacre de Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie par les forces coloniales. Pendant que la métropole se libérait et que le droit à l’autodétermination des peuples était réaffirmé à San Francisco lors d’une conférence internationale, les vieux démons coloniaux ressortissaient et ouvraient un combat d’émancipation pour les peuples d’Afrique et d’Asie.

70 ans plus tard,  l’aspiration à la liberté est plus que d’actualité. Elle rappelle l’exigence de rassemblement, de réponse aux besoins humains. Elle rappelle aussi qu’il n’est pas de compromis possible avec les forces  qui portent l’horreur et la destruction. En cette période de crise où les repères sont troublés,  où les réhabilitations du colonialisme et du fascisme sont légion, nous porterons l’exigence qui a motivé les forces populaires et progressistes.

Ce 21è siècle porte en lui les potentiels d’émancipation humaine formidables dont nous serons porteurs sans concession. C’est en répondant à ces défis que nous serons à la hauteur de ce 8 mai qui a ouvert des conquêtes sociales et démocratiques d’ampleur. C’est en luttant contre le capitalisme, système qui fait naître le fascisme que nous avancerons ensemble vers le socialisme du 21ème siècle pour la France.

11109170_885774734821859_8715197333751726010_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s